top of page

Comment réussir un premier rendez-vous sexuel.

Parfois, la passion est au rendez-vous et d’autre fois pas du tout. Est-ce que la relation est vouée à l’échec pour autant ? J’espère que non, parce que de toute façon, la passion finit toujours par disparaître et si l’on n’est pas capable de raviver la flamme, on est dans la m…


Lors d’une première rencontre sexuelle, il m’est parfois arrivé que mon partenaire me demande ce que j’aime. Je dis toujours quand cela arrive “je te laisse le découvrir”. Car en répondant sur le moment ou dans le feu de l’action, cela nous fait monter dans le rationnel et sortir de notre corps, donc de nos sens. Le plaisir se trouve dans les sens et pas vraiment dans le mental.


La première rencontre sexuelle est un moment de découverte de l’autre, pour que chacun puisse démontrer à l’autre ce qu’il connaît de la sexualité. Si aujourd’hui, je me connais si bien, c’est qu’à chaque fois que j’ai fait l’amour avec un nouveau partenaire, je me suis mise en mode découverte. A chaque fois, je fais comme si je faisais l’amour pour la toute première fois de ma vie.


Je suis en mode apprentissage et c’est comme ça que j’ai découvert de nouvelles zones érogènes et de nouvelles façons d’avoir du plaisir, que je ne connaissais pas auparavant.




Parfois la magie opère et d’autre fois moins.


Quand la magie n’opère pas, c’est souvent parce que l’on ne me touche pas au bon endroit que l’on ne touche pas à mon clitoris interne. Donc, allons-y avec la théorie.


Dans certaines formations que j’ai suivies, ils ont appelé ça le point G (le haut à l’entrée du vagin), le Point A (près du col de l’utérus) et le Point P (La profondeur de la caverne). Quand ces trois zones sont stimulées, elles gonflent et même la pénétration est vraiment plus agréable après que ces zones aient été stimulées.


Certaines personnes touchent un vagin avec leurs doigts en imitant le va-et-vient du pénis, cela est une grosse erreur, ce n’est pas tellement agréable. En ne touchant pas les parois du vagin, cela ne procure aucun plaisir, puisque c’est comme toucher le vide.


Pour bien faire l’amour, il est essentiel de mettre notre ego de côté et faire comme si on ne connaissait rien parce qu’aucune personne n’est pareille. Il y a des bases à savoir, mais après c’est propre à chacun. Certains aiment la douceur d’autres aiment ça un peu plus fort et certaines personnes n’en ont aucune idée, c’est de l’ essai/erreur.


Alors, prenez le temps de vous explorer.


Tu veux améliorer ta SANTÉ relationnelle, émotionnelle et sexuelle ?


Profite de mon offre spécial juste ici


Au plaisir de t'accompagner

Sylvie Collin coach en santé sexuelle et relationnelle

43 vues

Comentarios


bottom of page