Ta « friendzone » ou la légende du bon gars qui ne t’allume pas!


Voici Julien, ton bon ami. En fait, c'est ton grand ami et tu ne pourrais pas vraiment te passer de lui. Un vrai de vrai de bon gars. Puis boum, ça s’arrête là!  Il n’y aura jamais plus que ça, même pas de « mais » et encore moins de « si », juste ton meilleur ami.

Il ne sera pas ton chum, ni ton amant. Le destin vous a élu comme amis et confidents. Ce n’est pas parce que Julien est un bon gars qu’il ne t’allume pas, tu l’as entendu trop souvent celle-là! Julien n’est pas un « bad boy », c’est vrai. Il ne t’attire pas, c’est vrai. Tu as toujours préféré les « bad boys », pas vraiment! Tu as un problème avec la gentillesse masculine, pas du tout! Faut-il toujours justifier ses choix amoureux par un passé douteux? Julien n’est simplement pas le « bon gars » pour toi.

La légende dit que les femmes ont une « friendzone » et les hommes ont un « plan B »!

La différence, c’est quoi? L’homme célibataire a une vision flexible, il lui arrive de changer d’idée. Ça serait surprenant qu’il tombe amoureux de la femme en question, mais il pourrait se sacrifier pour une soirée. En résumé, le « plan B » est souvent un « plan S » pour Sexe ou pour Solitude. Généralement, la femme ne changera pas d’idée, encore moins pour une histoire d'un soir...

Comment se forme la « friendzone » ?

Tout commence par ce cher célibat et ton clavardage sur les sites de rencontres. Un homme, ça ne demande pas vraiment si tu es prête. Ça commence la conversation quand tu veux et ça ne demande rien de mieux. C’est patient. Tu partages, tu racontes, tu rigoles, puis avec un homme en particulier, tu sens que ça clique!

Le concept du « Shake & date » 

Vous filez tout droit vers une « date ». Tu te sens comme dans une file d’attente à la fête foraine, sachant très bien que tu n’aimes pas les manèges. Tu mets en application ton concept maison de boule à neige et tu brasses ta routine pour en faire sortir un peu de magie style "Shake & Date"!

Tu rencontres enfin Julien. Vous jasez pendant des heures. Tu le questionnes en te concentrant sur le moment présent, puis ton esprit fait des bonds, souvent. Il vagabonde amplement. Il y a des interruptions d'ondes entre ton corps et le sien, sa pensée et la tienne, son regard et ton vide de désir. Il essaie de t’impressionner et tu es même un peu gênée.

Puis BAM! Ton point G se transforme en point F en direct de ta « friendzone ». Tu le sais, c’est rapide, mais c’est de même. Si tu ne t’imagines pas en train de l’embrasser, d’écouter la télé sur son épaule, de le présenter à tes amis ou simplement de revivre ce moment, c'est pas mal la fin. Ce n’est pas une question de beauté, ni de grandeur, ni de dentier, ni de petite bedaine, ni de timidité, c’est un tout. L’ensemble de l’œuvre bien que sympathique ne t’attire pas, ne te surprend pas, ne te rend pas nerveuse, ni inquiète que ça ne soit pas réciproque. Il manque ce petit plus.

Croyez-le ou non, tous les « bons gars » peuvent provoquer ce petit plus!

Puis la cruelle réalité vous sépare. Tu ne sens pas la vague pour aller plus loin. Tu pourrais y aller parce que tu l’aimes bien, pour ne pas le décevoir, pour te convaincre que l’amour c’est plus que la chimie. Tu peux essayer de le revoir pour dix mille raisons inavouables de culpabilité, de peur de le blesser, pour mettre fin à ton cycle de mauvaises rencontres, peu importe, Julien restera ton ami.

Les jours qui suivent sont vides, de la platitude au pouce carré. Tu te remets cruellement en question, tu cherches une solution. Tu ne voudrais pas lui faire vivre un second rejet, donc tu fais la morte. Madame la petite marmotte qui n’a pas vu l’ombre de ton désir en sortant de son terrier. C'est si pitoyable de juger. Tu n’es même pas une marmotte si « hot » en plus, personne ne mérite ça.

Raison de ton célibat : Incapacité à réincarner tes amis en princes charmants!

Six jours plus tard son avatar fait POP! Il prend de tes nouvelles. Il aimerait continuer à jaser même s’il n’est pas le siffleux de ta vie, juste en amis. Tu capotes! Tu résumes ta vie de morte de la dernière semaine, puis en quelques messages il te réanime. La belle au bois c'est du passé, tu n’as pas besoin de petit baiser pour te réanimer, juste d’aimer la vie et d’aimer ceux qui en font partie.

Il sait qu’il n’est pas l’élu. Il l’a vu ton regard se détourner. Il est là. Est-il amoureux? Tu ne le sais pas. Va-t-il être blessé? Il est assez grand pour faire ses choix.

Même si tu n’es pas amoureuse de lui, tu l’aimes ton ami. Julien et toi c’est plus que platonique, plus que physique, plus que temporaire ou en raison de ta condition solitaire. Julien est ton ami cosmique. Votre relation est bien plus incroyable que toutes les comètes qui ont croisé ta destinée cette année.

L’amour transforme une vie,

l’amitié transforme pour la vie.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

CONTACT

 

info@celibatairequebec.com

Tel : 1-844-235-4272

HEURES DE BUREAU

Du Lundi au Vendredi

9H00 À 18H00