CONTACT

 

info@celibatairequebec.com

Tel : 1-844-235-4272

HEURES DE BUREAU

Du Lundi au Vendredi

9H00 À 18H00

Rupture insolite, tome I

April 7, 2017

Ceci est une histoire vraie. Je vais te raconter l’excuse de rupture la plus absurde de l’histoire de l’humanité. Rien que ça !

 

J’ai 24 ans, je sors avec un homme de 30 ans. Déjà là, on peut s’attendre à un minimum de maturité…mais non ! Il est croyant pratiquant; aucun problème avec ça, je suis croyante. Il a rencontré toute ma famille et mes amis lors d’un dîner pour ma remise de diplôme. Tsé, ça allait bien notre affaire !

 

 

 

On décide de se faire une petite fin de semaine d’amoureux. Match de baseball, cuisiner, écouter un film, discuter jusqu’à 6h30 du matin, pour finalement aller dormir.

 

Je me réveille, il prépare déjà le déjeuner. On s’installe sur mon balcon. On discute de nos croyances et tout y passe : destin, chance, coïncidence, karma etc. Vien ensuite le sujet de la réincarnation. J’y crois, lui non. Je n’ai même pas le temps d’expliquer le pourquoi du comment qu’il me dit « On arrête ça là. Désolé, mais ma future femme ne peut pas croire en la réincarnation. Mais ça t’enlève rien, t’es belle, t’es fine, t’es intelligente … » et blablabla!

 

 

 

Vraiment ? Je suis en train de me faire laisser parce que je crois en la réincarnation ?

 

On s’entend que ça ne change rien à la vie de personne, et si je n’avais jamais abordé le sujet, il ne l’aurait jamais su ! Je veux dire, mes parents et mes amis on apprit que je croyais en la réincarnation quand je leur ai raconté cette histoire ! Je ne me balade pas à l’épicerie en disant que je vais peut-être me réincarner en avocat (le fruit) parce que je vais être avocate (le métier) !

 

Et on se calme le « ma future femme ». On était loin de ce stade, et pour qui tu te prends de te donner le pouvoir de choisir les croyances de ta future femme ? Et d’imposer les tiennes ?

 

 

 

Tu comprends que je suis sous le choc de la stupidité que je viens de vivre. Lui, il ne l’a pas compris ! Il commence à ramasser la vaisselle, je lui dis que je vais le faire (qu’est-ce que t’attends pour partir ?). Il rentre, ressort sur le balcon et me demande s’il peut ramener les cerises. Sérieusement ? Il retourne à l’intérieur une seconde fois. Il revient et me demande si on va toujours faire du yoga sur la plage. Voyant l’expression sur mon visage, il a compris que ça n’allait pas se faire ! Il revient sur ses pas. Il réapparaît (encore maudit achalant), n’ayant clairement rien compris de la vie, et me dit « Est-ce que je peux au moins te dire adieu proprement en te donnant deux becs ? ». Je lui lance un regard qui jette tout sauf des papillons, et enfin, il part !

 

Si tu viens de te faire briser le coeur, console toi avec cette histoire. Dis toi que t’aurais pu avoir droit à cette rupture et ris un bon coup ! Parce que oui, c’est absurde. Parce que oui, cette histoire est vraie !