Pas le grand amour, mais presque

March 20, 2017

Pas le grand amour, mais presque.

 

Je veux pouvoir te faire confiance, et que tu me prouves mériter cette confiance que tu me demandes.

 

Je veux que tu me laisse le temps d’abaisser les murs que j’ai érigés autour de moi. Je veux que tu sois celui qui perce ma carapace, celui pour qui je décide à m’ouvrir.

 

Je veux que tu me regardes comme tu n’en as jamais regardé une autre.

 

Je veux que tu me respectes et que tu sois fidèle. Et que surtout, je n’ai pas besoin de t’en faire la demande.

 

Je veux me sentir protégée dans tes bras, que ce soit mon refuge.

 

 

 

Je veux que tu me dises « je t’aime » quand tu vas le penser, quand tu en auras envie, sans te retenir de peur de me faire fuir.

 

Je veux te sentir présent, même si des milliers de kilomètres nous séparent.

 

Je veux être ta moitié, te combler, être ta confidente, ta lumière.

 

Je veux être ta meilleure amie, ton amante, ta femme, la mère de tes enfants.

 

Je veux qu’on se partage tout, nos noirceurs comme les moments les plus banals.

 

Je veux que tu me prennes la main avec gentillesse et douceur, et que tu sois le dernier homme à me prendre la main comme tu le fais.

 

 

Je veux que ton amour me déchire le cœur. Qu’il me fasse réaliser que je n’avais jamais aimé auparavant.

 

Je veux qu’on forme une équipe et qu’on traverse tout ensemble. Que je sois ton pilier quand tu auras envie d’abandonner, et que tu sois le phare qui me pousse à avancer.

 

Je veux qu’on se mette constamment au défi, qu’on joue comme des gamins.

 

 

Je veux t’aimer comme je n’aurai jamais cru être capable d’aimer.

 

Je veux que tu saches quand ça ne va pas, sans que j’aie besoin de dire quoi que ce soit. Je veux que tu me prennes dans tes bras pour me consoler quand les mots sont inutiles.

 

Je veux que tu m’embrasses comme au premier jour, tous les jours.

 

Je veux que ton amour soit assez fort pour réparer les blessures de ceux qui n’ont pas su m’aimer comme tu le fais.

 

Je veux passer mes nuits blottie dans tes bras. Là où je me sens bien.

 

Je veux qu’on soit plus fort que tout, et que rien ne puisse nous séparer.

 

 

 

Je veux être avec toi. À jamais.