Premier rendez-vous ... Une ou deux additions?

 

Qui n’a jamais ressenti le malaise de la facture unique lors d’un premier rendez-vous? Imaginez le scénario. Ça fait plus ou moins une heure que vous étalez votre vie dans les meilleurs détails autour d’un verre. Puis, comme toute bonne chose, ou mauvaise (et oui, c’est possible!) a une fin, l’instant arrive où l’on doit quitter et par conséquent, demander la facture au serveur.

 

Sans trop réfléchir, vous tenez pour acquis qu’il va en emporter deux. Du moins, dans votre esprit d’homme célibataire en 2016, ce n’est que pure logique! D’autant plus que la crainte de passer pour un « cheap » vous empêche de préciser ce que vous croyez normal. Mais voilà, vous êtes tombé sur celui qui, remplis d’initiative, est persuadé de vous faire une passe sur la palette en apportant une seule addition … ce qui vous donne par la même occasion l’opportunité d’être un véritable gentleman en assumant le tout sans poser de question. C’est tout juste s’il ne vous fait pas un petit clin d’œil complice au passage!

 

D’autres fois, il va simplement poser la question : est-ce que j’apporte une seule addition? S’ensuit alors un petit moment de malaise, le temps de savoir qui réagira en premier. En général, si c’est la femme, elle va demander deux additions alors que l’homme va jongler avec l’idée de faire preuve de générosité, sans trop savoir si c’est la bonne chose à faire.

 

Avez-vous déjà vécu cette situation? Question pour les filles : Est-ce qu’un gars qui assume la facture gagne des points à vos yeux?

Question pour les gars : Est-ce que vous accepteriez de vous faire payer un verre par votre « date »?

 

L’égalité ou pas? Personnellement, en tant qu’homme dans la mi- trentaine, j’ai grandi en me faisant répéter à quel point les femmes et les hommes étaient égaux. En ce sens, plusieurs filles que je rencontre dans ma tranche d’âge ont mieux réussi que moi financièrement parlant. Et je précise au passage qu’il s’agit à mon avis d’une excellente nouvelle pour la société. En conséquence, je considère l’idée de payer la note lors d’un premier rendez-vous comme une forme de galanterie dépassée. Cependant, en discutant avec des collègues de travail, je me suis aperçue que cette notion de courtoisie était encore très présente chez les gens un peu plus âgés. Par exemple, Jean qui est dans la mi-quarantaine admet se faire un point d’honneur d’offrir le verre, voir même le souper, dans ce genre de situation. « Je trouve que c’est un minimum étant donné qu’elle me fait l’honneur de partager un moment avec moi », me dit-il.

 

Ouf! Bien que je respecte sa façon de penser, je ne peux me résigner à croire que la fille qui se tient devant moi me fait une fleur par le simple fait de sa présence! Ceci m’amène une autre question : quelle est la définition de la galanterie en 2016? Mesdames, à quel moment l’homme attentionné devient-il trop rose? Mesdames, êtes-vous du genre à faire les premiers pas pour séduire celui qui fait chavirer votre cœur? Et messieurs, qu’en pensez-vous?

Tags:

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

La première chose à faire est de prendre soin toi... anyway, tu es la seule personne à pouvoir le faire

September 30, 2016

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags