CONTACT

 

info@celibatairequebec.com

Tel : 1-844-235-4272

HEURES DE BUREAU

Du Lundi au Vendredi

9H00 À 18H00

Journal Le Soleil: Leçon de marketing pour les duchesses

WOW!
À lire au bas de cet article !

 

SUCCÈS FOULE A LA SOIREE DE CELIBATAIRES

 

Au passage de la journaliste vers 21:30 déjà plein de match étaient en cours 

 

 

 

Source : lapresse.ca

Auteure : Garbielle Thibault-Delorme

Photographie : Yves Laroche

 

 

Succès de foule à la Soirée des célibataires

 

L'organisation attendait 300 personnes. Ils auront été 620 à converger vers le Maurice Nightclub vendredi soir pour la Soirée des célibataires. «Il y a beaucoup de gens qui sont venus seuls», commente Karine Arsenault, entremetteuse pour la soirée.

 

Au passage du Soleil, vers 21h30, des couples semblaient déjà se former. Sur les divans, le long des murs, les petits groupes de deux étaient légion et semblaient plongés dans leur conversation.

 

«On essaie aussi de créer des groupes d'amitié», explique Mme Arsenault. «Il y en a que tous leurs amis sont en couple. [Une soirée comme cela] leur permet de voir qu'ils ne sont pas seuls dans leur situation.»

 

Les règles de la soirée sont les suivantes : pas de mention de son âge, de sa profession et du nombre d'années de célibat. «On a eu des surprises. Une femme a fréquenté un gars pour quelques rendez-vous avant de savoir qu'il avait huit ans de moins», raconte Erika Roussel, aussi entremetteuse.

 

Au Maurice, la majorité des célibataires présents avaient plus de 30 ans.

 

 

Lien original de l'Article Journal de Le Soleil : https://www.lesoleil.com/archives/lecon-de-marketing-pour-les-duchesses-41fcf792afb2480a046235d58d319426

 

 

 

Voici l'article entier :

 

(Québec) Tout «est sur la planche à dessin» pour l'an prochain, commente Alain April, président du conseil d'administration du Carnaval, lors du bilan de l'expérience des duchesses. Toutefois, ces dernières, ainsi que leur rôle dans la vente des bougies, sont là pour rester.

 

«Si on veut leur donner une touche entrepreneuriale, c'est sûr qu'elles vont avoir quelque chose à vendre», souligne M. April. «Pour nous, la bougie, via un travail des duchesses, va être là l'année prochaine.» 

 

Un volet dans lequel la reine du Carnaval, Amélie Godin-Gosselin, a excellé. «C'était mon plus gros défi, ce n'est pas quelque chose que je fais du tout en enseignement. Mais finalement, ça a tellement bien été, je suis tellement fière de mon duché, qui a vendu plus de 25 % de toutes les bougies.»

 

Le rôle des duchesses sera-t-il augmenté pour l'an prochain? Organiseront-elles à nouveau des activités dans leur duché? Pour le moment, l'organisation n'a pas voulu se mouiller, attendant les recommandations de Charlyne Ratté, présidente du jury des duchesses.